Accueil Actualité ARRETE DE CIRCULATION RUE DE SENONCHES

ARRETE DE CIRCULATION RUE DE SENONCHES02-11-2017

\"\"\"\\"\\\\"\\\\"\\"\"          Mairie de BREZOLLES

                   Département de l’Eure-et-Loir – Arrondissement de DREUX

                Canton de SAINT LUBIN-DES-JONCHERETS

               _________________________

 

BREZOLLES, le 2 novembre 2017.

 

 

ARRETE MUNICIPAL 2017 - 129

 

CIRCULATION REGLEMENTÉE

 RUE DE SENONCHES

 A L’OCCASION DE TRAVAUX

A compter du 06 NOVEMBRE 2017 (pendant 10 jours)

 

 

Le Maire de la Commune de BREZOLLES,

 

VU le Code Général de Collectivités Territoriales, notamment les articles L 2212-2 et L 2213-1,

 

VU le Code de la Route,

 

VU le Code de la Voirie Routière

 

VU la demande effectuée par l’entreprise : JULIEN TP, sise 34 Guimonvilliers 28190 PONTGOUIN, en date du 12 octobre 2017 qui souhaite réaliser les travaux suivants : Branchement ENEDIS souterrain, en occupant temporairement le domaine public au niveau du 2 bis rue de Senonches ;

 

VU l’accord du Conseil Départemental en date du 02 Octobre 2017 et selon leurs prescriptions,

 

CONSIDERANT qu’il y a lieu de prendre des mesures dans le but de garantir la sécurité du public pendant les travaux ;

           

A R R E T E  :

 

Article 1° : A compter du 06 novembre 2017 (pendant 10 jours), l’entreprise : JULIEN TP est autorisée à procéder aux travaux ci-dessus mentionnés, en occupant temporairement le domaine public;

 

Article 2° : Ces travaux nécessiteront les dispositions suivantes RUE DE SENONCHES :

 

  • Stationnement : interdit à tous véhicules sauf ceux de l’entreprise.

  • Circulation : alternée par feux tricolores

  • Déviation : aucune.

     

    Article 3° : La signalisation sera mise en place par l’entreprise.

     

    Article 4° : Dès l’achèvement des travaux, le permissionnaire est tenu d’enlever les matériaux excédentaires et de rétablir, dans leur état initial, la chaussée, l’accotement, le trottoir ou le fossé et de réparer tout dommage qui aura pu être causé à la chaussée et à ses dépendances.

     

    Article 5° : Les opérations de piquetage des travaux, avec l’entreprise, devront recevoir obligatoirement l’agrément du représentant de de la commune.

    La tranchée sera réalisée à une distance minimale du bord de la chaussée au moins égale à sa profondeur. S’il s’agit d’une tranchée sous trottoir, la génératrice supérieure de la conduite sera placée à 0.80 m au minimum au-dessous du niveau supérieur du trottoir.

    Le découpage des chaussées devra être exécuté à la scie à disque, à la bêche mécanique, à la roue tronçonneuse ou à la lame vibrante ou, en cas de tranchées étroites, à la trancheuse ou par tout autre matériel performant.

    Les tranchées transversales, lorsque le fonçage n’est pas obligatoire, seront réalisées par demi-chaussée.

    Un grillage avertisseur sera mis en place à environ 0.30m au-dessus de la canalisation.

    Le remblayage de la tranchée ainsi réalisée sera effectué conformément à la fiche technique annexée au présent arrêté.

    Les déblais de chantier non utilisé provenant des travaux seront évacués et transportés en décharge autorisée à recevoir les matériaux extraits par les soins du bénéficiaire de la présente autorisation ou l’entreprise chargée d’exécuter les travaux.

     

    Article 6° : L’entreprise est autorisée à utiliser temporairement le domaine public et veillera à préserver les droits des tiers.

     

    Article 7° : La Secrétaire de mairie et la Gendarmerie seront chargées chacune en ce qui la concerne de l’exécution du présent arrêté qui sera affiché, publié et dont ampliation sera adressée :